Par-delà nos corps, s’ouvrent les frontières

Par-delà nos corps, s’ouvrent les frontières

” C’est l’envie d’aller plus loin, plus haut, plus vite, un toujours plus , un sans limite, un sans frontière. C’est un tableau, un décor différent mais toujours la même scène, le même refrain qui se joue indéfiniment.

Espace limité, fragile, dans ce bloc les corps se perdent… Risquer l’infranchissable, imaginaire impénétrable, par-delà ces individus s’ouvrent les frontières “

Nouvelle création 2021 pour les “non essentiel”

Une commande du service culturel de la Mairie de Dinan, dans le cadre de la période estivale de 2021

En partenariat avec Dinan Agglomération et en résidence à Solenval Plancoët


Chorégraphe : Guillaume Payen-Ascone

Interprètes : Julia Vercelli- Durand et (en cours de sélection)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *