Ibrida

IBRIDA– (2 interprètes – reprise 3 interprètes). Déshumanisation du vivant


Ibrida explore une fiction sur la déshumanisation. L’hybridation des corps fait naitre des créatures étranges: on trouve sur scène un chaos représentant une sorte de vie sans cette trace d’humanité. Un corps complexe aux multiples facettes nous rappelant l’existence même du sensible. Un univers underground ces êtres hybrides errent entre vie terrestre et espace fictif de l’infini. Fruit d’une génétique inconnue, Ibrida est l’ovni d’un monde trop insipide. Une force sombre cherchant son existence dans la lumière.

Laboratoire chorégraphique – Ibrida

Production: Dinan Agglomération

Chorégraphe: Guillaume Payne-Ascone

Interprètes: Julia Vercelli-Durand et Dany Griveau

Musiques: Loscil, Murcof et Roubaix

Photographe: Emilie Guilland

Thématique musicale

La trilogie se distingue une partition musicale électronique en rapport à l’oscillation – des sons appelant aux prémices d’un état de transe. C’est un moment suspendu, étrange, imperceptible qui s’installe petit à petit sur scène. Il s’agit d’un crescendo, de l’apesanteur contemplative au martelage rythmique amenant à un état frénétique. Les trois phases sont la combinaison de plusieurs compositeurs internationaux de musiques tels que Loscil (Canadien), Murcof (Mexicain), Lucas Paris (Canadien) et Charles Mugel (Suisse).

Galerie

Par Emilie Guilland

© Cie Alpha-Oméga 2018-2021. All rights reserved